En deuxième position après avoir parcouru 1853 km en 4 jours 6 heures et 47 minutes, Christophe et l’équipe décident d’abandonner la course en raison d’une blessure au genou handicapante et lancinante. Cet entrainement en vue de la Race Across America 2023, est une 1ère étape douloureuse mais riche d’apprentissage, au cœur d’une aventure qui ne fait que commencer !

Mercredi 22/06 – 18h 

La gêne qu’éprouve Christophe au genou commence à s’installer. Les douleurs ont commencé dans les premiers cols des Alpes et malgré les changements réguliers des bandes bleus de taping kinésiologique et les massages de notre ostéopathe Marc, rien n’y fait. 

Mercredi 22/06 – 21h

Les coups de pédales sont de plus en plus lourds, les douleurs nettement plus cinglantes. Beaucoup d’incertitudes pèsent sur la nuit qui s’annonce. Les échanges sont compliqués entre les équipes en raison de l’absence de réseau mobile. L’équipe en camping-car fait alors demi-tour pour rester au plus proche du van de suivi et de Christophe.
Malgré l’inconfort, Christophe continue sur un bon rythme, alternant ascension et descente. Tout le monde veut y croire mais vers 1h20 du matin, en fin de descente du col du Glandon (1924 m), le traumatisme est devenu trop fort et l’oblige à s’arrêter. Christophe a besoin de repos et d’un temps de pause pour déterminer s’il peut remonter en selle. Après un nouveau massage, un repas et une discussion avec son coach Mathieu, il part dormir plus d’une heure.

Jeudi 23/06 – 3h08

Christophe se réveille, la douleur est toujours aussi intense, le genou est gonflé, enflammé. Il devient indispensable de préserver son corps et sa santé. C’est alors à contre-cœur, qu’il décide d’abandonner cette Race Across 2022.

Nombreux sont les athlètes de très haut niveau à avoir abandonné sur une casse mécanique ou physique. Cela n’enlève en rien à leur extraordinaire capacité mentale ou à la performance de leur équipe. Deuxième à quelques encablures de l’arrivée et malgré un déroulé sans faille, il faut savoir accepter la casse et l’abandon. C’est un marqueur qui démontre l’excellence collective ainsi qu’une grande force morale

Par tous les temps, dans toutes les conditions et dans un confort rudimentaire, l’équipe a su trouver des automatismes, un rythme et une organisation. Ils sortent grandis de ces 4 jours intenses et repartent avec une belle expérience pour revenir en force l’année prochaine

Un grand bravo à ce sportif hors-norme, toute l’équipe est fière du parcours accompli !

Décision est prise de stopper la poursuite de la course.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *