Le Whisky est une eau-de-vie obtenue par la distillation d’une ou de plusieurs céréales et vieillie au minimum 3 ans en fût de chêne. Sa dégustation est un véritable art de vivre. C’est un livre de voyage à travers des parfums sensibles au nez, des saveurs, des arômes qui invitent en bouche, des changements. Nous vous proposons quelques conseils pratiques destinés à une meilleure dégustation de votre eau-de-vie.

Le choix du verre

Dans la dégustation des alcools, le choix d’un bon verre a son importance. Pour le Whisky, préférez un verre à pied (qui vous évitera d’échauffer votre boisson). Pour un goût optimal, nous vous conseillons de le servir à température ambiante, entre 18° et 22°.

Appréciez l’arôme d’un whisky au nez

Dans un premier temps, vous devez tenir votre verre à pied à l’aplomb du nez pendant quelques instants pour laisser les arômes remonter. Cette opération vous permettra d’adapter votre nez à la concentration d’alcool du whisky. Vous pourrez ainsi sentir les arômes les plus légers et fruités. Avancez ensuite votre nez, ce qui vous permettra de sentir les arômes primaires, épicés et boisés.

Pour percevoir les diverses strates des arômes d’un whisky, vous devez garder votre verre à l’horizontale et faire de légers mouvements de haut en bas. Les notes maltées et épicées se trouvent vers le bas du verre, tandis que les plus volatiles, légères et fruitées, flottent vers le haut.

Ressentez votre whisky en bouche

Appréciez un whisky en bouche peut se révéler délicat. En effet, il s’agit d’abord d’éviter de se brûler avec un degré d’alcool oscillant entre 40° et 60°. Pour habituer votre palais, vous devez commencer par des micros-gorgées. Cela permet à la bouche de s’habituer à la force de la boisson et de saliver en conséquence. Pour habituer l’ensemble de la bouche, vous pouvez passer le whisky sur l’ensemble de la langue et de l’intérieur des joues ce qui vous permettra également de percevoir différentes saveurs.

Bien conserver votre whisky

Votre bouteille de Whisky reste ouverte ? Pas de panique, vous pouvez le conserver. Il faut savoir que quand une bouteille est ouverte, une oxydation naturelle se forme dans la bouteille. Pour éviter la déperdition de l’arôme, vous devez conserver votre bouteille fermée, debout afin d’éviter d’augmenter la surface de contact entre l’air et le whisky. Il est aussi conseillé de consommer rapidement votre whisky s’il ne reste qu’un tiers de la bouteille.

Le whisky en cuisine

Flambé sur des langoustines, dans une marinade, une sauce ou un ragoût, il donne du caractère et enrichit les saveurs des plats les plus classiques. Les arômes fumés du whisky s’associant particulièrement bien avec des chocolats noirs, essayez-donc de revisiter votre mousse au chocolat avec un single malt.

Trois recettes juste pour vous

  • Langoustines flambées au whisky
  • Gâteaux crémeux chocolat et whisky
  • Irish coffee

Langoustines flambées au whisky
Gâteaux crémeux chocolat et whisky

N’oubliez pas, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *